FAQ

image_pdfimage_print

Pourquoi un soin de nuit non gras ?

Ce concept ne cesse d’étonner dans une société où il existe une multitude de crèmes de nuit !

Toutes les cellules de notre corps se renouvellent, celles de la couche supérieure de l’épiderme en 28 jours (autre exemple une cellule du foie vit 400 à 500 jours avant d’être remplacée). Le renouvellement s’opère pendant notre sommeil ; la peau doit pouvoir respirer librement et éliminer les déchets du métabolisme produits durant la journée. La cosmétique Dr. Hauschka soutient la régénération cutané nocturne avec des extraits végétaux aqueux qui stimulent les fonctions naturelles de la peau et l’aident à se renouveler. Au cours de l’année les lotions seront utilisées (la tonifiante ou la clarifiante) après le nettoyage du visage et, ponctuellement, votre peau vous sera reconnaissante de lui offrir un soin intensif aqueux adapté en cure de 28 j (cure intensive pour la nuit, cure intensive Jour/nuit pour peaux sensibles, cure intensive clarifiante avant 25 ans et après 25 ans, cure intensive pour peaux réactives, sérum régénérant jour/nuit). La fréquence des cures se calcule selon le nombre de décennies de notre âge (ex.à 40 ans, quatre cures par an).

De plus, une peau qui reçoit chaque nuit un corps gras devient paresseuse, ne fabrique plus de sébum, ses fonctions naturelles sont amoindries. Elle devient dépendante de la cosmétique.

Pourquoi certaines préparations contiennent de l’alcool ?

Tout d’abord, il s’agit d’alcool issu de pommes de terre fermentées. Du fait que les préparations ne contiennent pas de conservateurs chimiques de synthèse, c’est l’alcool qui joue en partie ce rôle. Dans le produit fini la teneur en alcool est comprise entre 7 % et 12 %. A ce pourcentage, l’alcool ne dessèche pas la peau. Il peut devenir irritant au-delà de 30 %.

Les autres conservateurs utilisés sont : la propolis, le petit lait, l’acérola (vitamine C naturelle), le miel, le romarin et, plus généralement les huiles essentielles. Les produits Dr. Hauschka sont, pour une grande majorité, présentés en tubes et, non en pots, pour éviter la contamination par l’air, les mains …. Ce conditionnement en tubes participe aussi à la conservation du produit.

Dr. Hauschka Make-up

Pourquoi la gamme ne comprend pas de gommage ?

Pourquoi forcer un processus qui se fait naturellement ? Les cellules de la couche supérieure de la peau (l’épiderme) sont complètement renouvelées en 28 jours. On change de peau tous les mois !

Le nettoyage de la peau consiste à éliminer uniquement les cellules mortes et les impuretés apportées par la pollution, de préférence, sans irriter la peau. La crème purifiante pour le visage est le produit de base de la cosmétique Dr. Hauschka car elle nettoie au quotidien en respectant le film hydrolipidique naturel de la peau et en stimulant son autocorrection. Utilisée habituellement pour le soin du visage, elle peut servir de gommage pour le corps. Seul inconvénient : le conditionnement est adapté au nettoyage du visage !

Pourquoi le modelage du visage est déconseillé ?

Elisabeth Sigmund, cosmétologue, à l’origine du concept de soins Dr. Hauschka avait souvent observé chez ses clientes un relâchement de la peau du visage. Ces personnes, d’une part, sous l’effet de massages fréquents et, d’autres part, par la fragilité du tissu conjonctif (plus riche en fibres élastiques que le reste du corps) avaient perdu le pouvoir de soutien qui lui est propre entraînant un relâchement irrémédiable (sauf intervention chirurgicale !).

En quête d’une alternative, elle découvrit un article sur le drainage lymphatique manuel développé par le Dr.Emil Vodder. Avec son aide, Elisabeth Sigmund mis au point la stimulation lymphatique à l’aide de fins pinceaux de soie afin d’intensifier la respiration cutanée et d’inciter l’organisme à éliminer naturellement ses toxines.

Pourquoi appliquer l’huile équilibrante pour le visage dans le cas de peaux grasses et/ou impures ?

Dans le cas d’une peau grasse et/ou impure, il y a un excès de production de sébum qui obstrue les pores entrainant boutons, inflammation … Lors de l’application d’un élément gras « l’huile équilibrante pour le visage » (extrait d’anthyllide huile de noyau d’abricot – huile d’amande douce – extraits de carotte et de millepertuis – huile de germe de blé – extraits de calendula et de feuille de neem – huile de jojoba…) la peau va recevoir l’information qu’elle est suffisamment pourvu en graisse ainsi l’épiderme ralentit sa production sébacée (selon le principe de similitude de l’homéopathie).

Le phénomène inverse se produit : par l’application de produits décapants, délipidiants, asséchants  momentanément, l’épiderme, celui-ci en réaction va produire encore plus de sébum. Le cercle vicieux est en marche.

L’huile équilibrante pour le visage en très petite quantité régule la peau grasse et/ou impure qui se normalise. Agir sur l’équilibre interne me parait aussi indispensable, voir à ce sujet la rubrique « La beauté intérieure » : l’hygiène de vie.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *